Anciens combattants ?>

Anciens combattants

ANCIENS COMBATTANTS

Président Secrétaire Trésorier
 Roland Castres

09 74 62 15 17

Rappels de l’année 2017

Novembre 2017

IMG_7422_ IMG_7425_ IMG_7427___ IMG_7429_ IMG_7445_ IMG_7448_ IMG_7450_ IMG_7455_ IMG_7457_ IMG_7458_ IMG_7460_IMG_7456_ IMG_7463_ IMG_7469_ IMG_7471_

 

 

Rappels de l’année 2016

Avril 2016

Article paru  du 09/04/2016 sur la dépêche du midi

Une stèle commémorative en hommage aux victimes

steleCe dimanche s’est déroulée l’inauguration officielle de la stèle commémorative du «Cessez-le feu en Algérie du 19 mars 1962» en présence de l’équipe municipale, des représentants de la FNACA (fédération nationale des anciens combattants en Algérie, Maroc et Tunisie), des personnalités et élus des alentours ainsi que les représentants des administrations.

Le protocole pour l’inauguration était orchestré dans le plus grand respect de mémoire par Roland Castres, président des anciens combattants. Les porte-drapeaux, les anciens combattants, et leur famille étaient venus nombreux.

Ce projet, initié par l’ancienne équipe municipale aux côtés d’Arsène Dupuy (ancien maire), voit aujourd’hui son aboutissement. «Pour se souvenir, pour le nécessaire devoir de transmission, pour que jamais cela ne se reproduise» sont les vœux de Claire Vougny, première magistrate de la commune. «Cette date du 19 mars 1962 marque le début d’une sortie de guerre mais que la route a été longue avant la fin des conflits et les victimes encore nombreuses. On mesure la grandeur d’un pays à sa capacité à regarder son histoire pour réconcilier les mémoires, faire la paix», a souligné Yves Giraud, vice-président départemental FNACA.

Érigée face au soldat inconnu, la stèle est en marbre de Saint-Béat, réalisée par Philippe Balard, sculpteur, installé à Ponlat-Taillebourg.

À l’issue de la cérémonie, le verre de l’amitié a été offert par la municipalité. Un temps privilégié de partage et de souvenirs.

Mai 2016

Article paru  du 11/05/2016 sur la dépêche du midi

8 mai 45, cinq médaillés à l’honneur

8maiLes Bartains étaient rassemblés dimanche pour la commémoration du 71e anniversaire de la fin de la seconde guerre mondiale en Europe. Devant le monument aux morts, en présence du conseil municipal et des membres de l’association des anciens combattants, Albert Abadie, Georges Medan et Jean-Claude Sabinotto ont reçu des mains de Claire Vougny, maire, la Croix du Combattant et la médaille de Reconnaissance de la Nation. Christian Dominique et Jean-François Lassere ont également été distingués et ont reçu la médaille de la Reconnaissance de la Nation. Après la remise des médailles, la cérémonie s’est poursuivie avec le dépôt de gerbes et les différentes prises de paroles du maire, et du président des anciens combattants, Roland Castres.La Marseillaise a fait suite à la «Sonnerie aux morts» puis à la minute de silence.

Résistance : les lauréats du concours à l’école

 Article paru  du 29/06/2016 sur la dépêche du midi

resistance Les élèves de Nathalie Constantin ont accueilli jeudi dernier les collégiens de Didier-Daurat ayant participé au concours national de la Résistance et de la Déportation. Les écoliers étaient heureux d’accueillir pour la deuxième fois leurs aînés. Les «grands» en avaient à raconter aux «petits», car depuis leur première visite à l’école, en mars, ils en ont fait du chemin ! Ils ont terminé leur travail de recherche autour du sujet «Résister par l’art et la littérature», rédigé leur mémoire, puis attendu la délibération du jury. Début mai, ils devenaient les lauréats 2016 pour la catégorie «travail collectif de collège». Depuis, ils enchaînent les sorties : cérémonie officielle à Toulouse le 27 mai pour la journée nationale de la Résistance, remise des récompenses au Conseil départemental le 8 juin, commémoration du massacre de Marsoulas le 11 juin, à l’occasion de laquelle ils ont eu l’émotion de se voir remettre la médaille de la ville de Marsoulas, pour finir par une réception à la mairie de Saint-Gaudens.

Émotion et humour

Ils n’étaient que quatre à venir présenter leur travail, les autres étant en stage, mais ils ont su parler avec émotion et humour de leurs découvertes et de leur belle aventure humaine. Leur joie d’avoir rencontré Jean Baqué est profonde. Comme ils disaient l’autre jour, «c’est triste, maintenant que le concours est fini, on ne va plus voir Monsieur Baqué !». La visite à Labarthe s’est terminée par le visionnage de la vidéo réalisée autour du travail de mémoire des collégiens.

Les écoliers ont eu le plaisir de se voir à l’image et ont pu poser des questions aux troisièmes. Pour eux qui seront collégiens l’année prochaine, le pas est déjà presque franchi : le collège ne leur fait pas peur. Ils savent qu’on peut y faire de belles choses, comme ce fameux concours de la Résistance !

 Novembre 2016

Belle implication des enfants le 11 novembre 2016

Article du 15/11/2016 de la dépêche du midi 11nov

«Je t’aime de tout mon cœur», «cher frère», «Avec toute ma tendresse», «ta petite sœur qui t’aime» «je t’aime», «tu nous manques», «Fais attention à toi» «ton dévouement est remarquable», «envoie-moi de tes nouvelles, quand tu pourras» Voilà quelques petits bouts de phrases tirés des lettres écrites par les enfants de la classe de Mme Constantin, enseignante et directrice de la classe de CM1 et CM2. «Ce sont les enfants qui ont écrit ces lettres, avec leurs mots et leur regard d’enfant. Ils ont imaginé un courrier qu’ils auraient pu adresser à un proche parti à la guerre» explique l’enseignante. Des lettres touchantes que les enfants ont lu à l’assistance. Un moment émouvant salué par toutes les personnes présentes. M. Castre, président de l’association des anciens combattants a ensuite pris la parole et rappelé combien le soulagement était grand à la fin de cette guerre, mais la peine aussi. La France pleurait ses morts. Claire Vougny, maire, a ensuite lu le texte officiel de cette journée de commémoration avant la minute de silence, la sonnerie aux morts et la Marseillaise. À l’issue de la cérémonie, un vin d’honneur a été servi à la mairie.

Article paru sur le petit journal du 16/11/2016